paysage du SCOT

Les grands enjeux du territoire et les questions stratégiques associées

Une présentation des enjeux du bassin de Bourg-en-Bresse

LA STRUCTURATION DU TERRITOIRE

Aujourd’hui, le périmètre du SCOT Bourg-Bresse-Revermont se caractérise par la force de son centre, par le nombre de bourgs secondaires et de pôles locaux dont le poids démographique est relativement faible. La croissance, quant à elle, a tendance à exploser dans les communes rurales, à être quantitativement importante dans les trois bourgs secondaires mais à délaisser la ville centre.

Or, la structuration est l’un des enjeux majeurs pour l’organisation à venir du territoire. Il s’agit en effet de répondre à trois questions :

  • Quelle évolution et quelle répartition de la population au sein du territoire et quelle structure de la population ?
  • Où se développeront les activités économiques ?
  • Quels équipements et services indispensables ?  

LA CONSOMMATION DE L’ESPACE

L’espace est devenu un bien rare, sa consommation a des conséquences sur de nombreux sujets sensibles aujourd’hui : l’imperméabilisation des sols, l’évolution des paysages, les conflits d’usage pour l’agriculture et pour les loisirs, la croissance des déplacements, etc. Faire des choix en matière de consommation d’espace reviendra à définir quels sont les grands espaces qu’il s’agira :

  • De maintenir en tant qu’espaces agricoles, pour l’emploi agricole, pour les paysages, pour la gestion hydraulique… ;
  • De préserver pour la qualité des milieux naturels, dans un souci de maintien de la biodiversité recensée par les ZNIEFF, les zones Natura 2000, ZICO… ; 
  • Et enfin de réserver à l’urbanisation future, que ce soit pour les logements, les zones d’activité.

Ces choix seront spécifiques au territoire sous deux angles :

  • Les choix pour l’urbanisation future seront en particulier déclinés selon les différents niveaux de l’armature territoriale et les choix de croissance ; 
  • Les choix seront bien entendu adaptés aux spécificités de chacune des petites régions, Bresse, Revermont, Dombes, Centre.

POSITIONNEMENT ET IMAGE DU TERRITOIRE

Le positionnement relève de plusieurs préoccupations :

  • Quelles sont les activités économiques que le territoire souhaite développer, attirer ?
  • Comment le territoire peut-il tirer parti de l’importante dynamique lyonnaise ?
  • Comment se situe-t-il par rapport à l’appel d’air que représente aussi cette dynamique lyonnaise en offre d’emplois ?
  • Comment répondra-t-il à la demande résidentielle ?

LES ENJEUX THEMATIQUES

De ces trois enjeux tranversaux découlent des enjeux thématiques liés :

  • Au logement et à l’habitat : qualité des formes urbaines et des paysages pour éviter la banalisation du paysage urbain mais aussi pour affirmer de façon plus marquée les caractères (urbains et ruraux) de chacun des types de communes ; Diversité des gammes de produits afin de répondre à l’ensemble des besoins de la population, en lien avec le vieillissement de la population et la nécessité de maintenir et d’accueillir une population jeune et de lui offrir des trajectoires résidentielles ;
  • A l’organisation des déplacements : ceux-ci favorisent actuellement la périurbanisation et l’étalement de l’habitat ; un rééquilibrage est nécessaire autour du développement des transports collectifs, du développement de l’intermodalité (gare de Bourg-en-Bresse et gares intermédiaires) et à mettre en lien avec l’organisation de l’habitat ;
  • Au développement économique : la répartition des zones d’activité, des pôles d’emploi pour venir opérer des rééquilibrages entre les sous-territoires et jouer, le cas échéant, sur le nombre de déplacements ;
  • A la préservation et valorisation des ressources et milieux naturels : équilibre entre urbanisation et maintien des espaces naturels et agricoles, amélioration de la qualité des rivières…